Si quelqu’un prétend intervenir au nom de FREDI: Demandez-lui un justificatif!

Certaines personnes, peu scrupuleuses, peuvent prétendre organiser une récolte de fonds ou vendre des articles au nom, mais à l’insu d’une ONG.

FREDI entend limiter les risques d’abus et affirme que seules les personnes disposant d’une carte officielle de légitimation (sur support plastique) de la Fondation FREDI peuvent prétendre intervenir en son nom.

Cette carte porte la photo et la signature de son détenteur, ainsi que le logo de la Fondation.

logo avec FREDI

 

En cas de doute, la Direction de la Fondation apprécie que vous l’appeliez  ou même que vous appeliez la police

 

*********************************************************

Méfiez-vous des fausses collectes de fonds

Un jeune homme faisant du porte à porte  en Suisse allemande, au nom de « Terre des Hommes », a récolté de l’argent.

La police met en garde.  Des habitants, dans le doute, ont averti l’organisation, qui a répondu qu’en général, elle ne pratique pas de collectes par porte-à-porte.  Il est  donc probable qu’une ou plusieurs personnes se soient enrichies personnellement et illégalement, sous un faux prétexte.  D’autres informations ne sont pas disponibles.
Le jeune homme en question a les cheveux foncés et parle avec un accent.

En règle générale, recommande  la police, il faut rester très prudent et ne pas se laisser mettre sous pression lors de visites inopinées.  Des observations suspectes devraient être immédiatement signalées à la police.

FREDI ne fait jamais de porte-à-porte. Lorsqu’elle tient des stands  – stands toujours soumis à autorisation vérifiable- FREDI n’en confie jamais la tenue à des enfants  sans les accompagner; tous ses collaborateurs sont clairement identifiables. En cas de doute, FREDI apprécie si l’on contacte la direction sans tarder, ou la police.

*********************************************************

Vente de cartes postales aux frontières: attention à l’arnaque!

MISE EN GARDE | Des individus abordent les automobilistes aux frontières et proposent des cartes postales en faveur d’associations. Il s’agit d’une arnaque selon les gardes-frontière.

Des vendeurs ambulants sévissent depuis quelques temps à certains passages de la frontière franco-genevoise, selon un communiqué des gardes-frontière qui met en garde la population contre ces individus.

En 2007, ils vendaient des peluches. Cette année, il s’agit de cartes postales, mais le principe est le même. Vêtus de gilets jaunes, des individus abordent les automobilistes sur la route en frappant à leurs fenêtres et proposent d’acheter des cartes en faveur d’associations caritatives. Fictives, selon les gardes-frontière. « Ces individus ont un comportement agressif », précisent-ils dans un communiqué. Ils recommandent donc à la population d’éviter ces personnes et de ne rien leur acheter.

Par ailleurs, ils ne sont pas en possession d’autorisations officielles en Suisse.

© LUCIEN FORTUNATI | Frontière franco-suisse.,TdG, Rédaction Online | 

*********************************************************

Des spams au nom de FREDI

Nous avons constaté que, de temps à autres, des inconnus malfaisants utilisent nos adresses courriel, notamment pour expédier des messages infectés par des virus ou, tout simplement, des spams ou autres messages destinés à paralyser les serveurs de messageries. Soyez prudents en ouvrant vos courriels!