La frontière germano-tchèque est devenue le plus grand bordel (d’enfants) d’Europe

Un marché de la prostitution enfantine se développe à la frontière germano-tchèque, où des enfants d’Europe centrale et de l’Est sont victimes de touristes sexuels et pédophiles, pour la plupart allemands, a indiqué le Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef). La frontière germano-tchèque est devenue « le plus grand bordel d’Europe » et la pédophilie a « augmenté de manière incroyable », a dit un psychologue de la police allemande. (AFP)

Des résultats après une pétition

Une pétition, en 2001-2002, relayée, pour la Suisse et le Canada francophones, la France et la Belgique par FREDI a permis à FREDI d’ envoyer à ses partenaires allemands plus de 1000 signatures.
Les deux assistantes sociales du KARO qui ont alerté la presse et les ONG sur cette horrible réalité ont été récompensées par le prix « Frauen Europas-Deutschland ».

FREDI a été invitée à la remise de ce prix, mais a dû renoncer à y assister, par manque de temps et de finances.Mais la Fondation garde le contact avec l’Association du KARO.

Selon les informations reçues par les assistantes sociales qui travaillent sous étroite surveillance sur le terrain, celles-ci « ne peuvent que fournir des conseils et des préservatifs aux enfants exploités, tellement le phénomène a pris de l’ampleur et tant la police tchèque est corruptible. Il faut se rappeler que Cheb devait recevoir de grands équipements commerciaux qui n’ont jamais vu le jour, mais qui ont fait rêver sa population. Frustrées, des familles vont jusqu’à louer leurs propres enfants sous leur toit, dans le but de gagner de l’argent ».

On peut dès lors se demander pourquoi les amateurs du sexe de ces enfants passent si aisément la frontière, sans être inquiétés, même lorsqu’ils retournent avec un enfant dans leur grosse voiture..Ce n’est pas demain, hélas, que les enfants seront protégés de l’exploitation par des gouvernements clairvoyants et responsables.