Votre enfant n’est pas rentré de l’école, de son entrainement sportif, de sa visite chez un copain: Votre souhait le plus cher est que vous le retrouviez rapidement et sain et sauf

A titre préventif,  F.R.E.D.I. vous propose d’élaborer avec vous un outil capable d’accélérer notablement les recherches de votre enfant

 

clef_usb-p_fredi_02.jpg

En exclusivité européenne, dès le 29 août 2011, la Fondation F.R.E.D.I. offre aux parents un  outil d’identification de leur/s enfant/s afin d’accélérer les recherches en cas d’enlèvement/de disparition, de non retour à l’heure convenue. Du coup, votre angoisse baisse d’un cran, car vous vous êtes préparés à cette éventualité.

C’est grâce à son expérience de terrain que F.R.E.D.I. a été amenée à élaborer ce projet, au vu de la panique, bien compréhensible, dont font preuve la plupart des parents dont un enfant vient à manquer à l’appel, bien incapables de mettre la main sur des photos récentes, de remplir, convenablement, les formulaires ad hoc de F.R.E.D.I. et ceux de la police, lorsqu’ils sollicitent leur aide.

Le raisonnement suivant en a été le fil rouge:
Vous contractez une assurance casco, mais vous souhaitez ne jamais y recourir,
Vous êtes assurés contre l’incendie de votre maison, en priant le ciel que la foudre ne s’abatte jamais sur elle.
Vous assurez votre bagage contre la perte et votre voyage contre son annulation lorsque vous allez en vacances, ce n’est pas pour cela que vous souhaitez que vos vacances tournent à la catastrophe!

Et pour votre enfant?

Avez-vous pris toutes les mesures favorisant son retour, sain et sauf, dans les délais les plus brefs, si, un jour, il arrivait qu’il ne rentre pas?
Etes-vous prêts à débourser une somme modique pour acquérir et gérer un outil qui s’avérera alors fort utile ?

Le concept:

Il s’agit de reporter, sur la petite clé USB, conçue tout exprès pour cela et qui contient quelques conseils de base, plusieurs  *   photos de très bonne qualité de l’enfant, réalisées par les parents, et de compléter le descriptif de l’enfant.
Ces données seront à actualiser régulièrement, avec ou sans le rappel de F.R.E.D.I., à choix, mais vivement conseillé (le temps passe vite, les gens oublient tout aussi vite et..l’enfant grandit!). F.R.E.D.I. propose donc un abonnement annuel de rappel et de mise en sécurité d’une copie de chaque clé sur son serveur sécurisé ad hoc.
Les parents restent propriétaires de leur clé USB, que nous conseillons de ne réserver qu’à cet usage et de conserver en un endroit où ils sont sûrs de la retrouver sans peine (avec les doubles des clés de la maison, avec les passeports, le livret de famille..)

Si votre enfant accuse un retard conséquent et inhabituel qui vous inquiète,

Vous êtes inquiet

il n’y a plus qu’apporter la clé USB au poste de police le plus proche pour signaler le non retour de votre enfant: Toutes les informations utiles sont prêtes, avec des photos toujours récentes !

Cette nouvelle initiative de F.R.E.D.I. est soutenue par le chef de la police judiciaire de Neuchâtel, a été saluée par le Commandant de la police cantonale valaisanne ainsi que par le Conseiller fédéral Didier Burkhalter, qui a déjà soutenu politiquement la pétition de F.R.E.D.I. pour une alerte nationale en cas d’enlèvement d’enfant, alors qu’il était sénateur.

Les parents qui ont déjà élaboré cet outil se disent soulagés d’avoir pris cette mesure de prévention pour leur enfant; elle facilitera grandement sa recherche en cas de besoin

Quelques premières réactions pour les séances en terre fribourgeoise:
:« C’est une initiative absolument géniale, j’adhère 100% »
« Ce que nous apprécions, c’est non seulement le concept, mais le suivi du dossier ».
« Nous tenons à vous féliciter pour cette excellente initiative dans la prévention des enlèvements d’enfants .. » Au nom du Conseil communal..

 

 

F.R.E.D.I. est à votre service: Comment procéder?

Vous êtes convaincu/e du bien-fondé de cette démarche: Contactez F.R.E.D.I. par courriel pour acquérir cette prestation.

    • F.R.E.D.I. vous envoie le formulaire « descriptif de l’enfant » pour que vous le remplissiez, accompagné d’un bulletin de versement
    • Dès sa réception, accompagnée de vos photos numériques (d’excellente qualité, couleur et format jpeg) de votre/vos enfant/s , âgé/s au minimum d’un an et dès que vous avez payé la prestation, F.R.E.D.I. prépare votre clé et vous l’envoie à l’adresse précisée sur le formulaire que vous venez de remplir et de lui envoyer.

 

Pourquoi passer par FREDI?

Vous pensez peut-être que vous pouvez réaliser cet outil vous-mêmes, et vous n’avez pas tort! Cependant l’humain étant ce qu’il est, avec ses bonnes intentions et son temps de plus en plus compté, reste souvent au stade des intentions.En demandant le soutien de F.R.E.D.I., non seulement la clé USB est convenablement remplie et directement utilisable, parce que complète, mais F.R.E.D.I. garde, sur son serveur sécurisé, un double de la clef qui reste en votre possession mais qui, en cas de perte, peut être renouvelée sans difficulté. Cette clé suit la croissance de votre enfant jusqu’à sa majorité et même au-delà si vous le souhaitez.De plus, avec l’offre de rappel à l’actualisation, vous êtes sûrs de toujours avoir un outil top actuel et qui peut éviter une perte de temps précieux en cas de survenance d’une disparition (remplir un formulaire, recherche de photos actuelles..opérations mal aisées dans une situation de stress intense).

Qu’est-ce que cela coûte?

Le but de F.R.E.D.I.: Chaque enfant a ses photos toujours actualisées (de très bonne qualité, aisément transmissible aux médias) et son signalement sur la clé USB de F.R.E.D.I.. Pour cette raison, F.R.E.D.I. propose sa prestation à des prix planchers et a pensé à ne pas pénaliser les familles avec plusieurs enfants:

 

Une clé USB

 

comprenant la clé USB pour un enfant,
(installation du dossier, fourniture de la clé au logo de F.R.E.D.I.)                                30.-


Par enfant supplémentaire de la même famille, sur la même clé                                   10.-

Abonnement annuel de sauvegarde sur les serveurs sécurisés de la
Fondation F.R.E.D.I., avec rappel annuel pour l’actualisation des
données                                                                                                                           20.-

Rappel seul dès 2nde année                                                                                              5.-

Soit CHF 35.- pour un enfant, premier rappel compris (45.- s’il y en a deux)
sans sauvegarde

 

Pour nous contacter

Pensez-y: Un cadeau d’anniversaire ou de Noël original et utile! Des bons-cadeaux sont disponibles.

 

« Toute grande vérité passe par trois phases : elle est d’abord ridiculisée, puis violemment combattue, avant d’être acceptée comme une évidence. »
Arthur Schopenhauer

*

Capture plusieurs photos utiles  cliquez sur a photo pour l’agrandir

Si on montre à un adulte deux photos d’un enfant avec une apparence similaire, toutes deux ‘propres’ ou ‘sales’, la reconnaissance est bonne. Par contre, si un adulte voit deux photos du même enfant mais avec deux apparences différentes, la reconnaissance est mauvaise,

(Lors de la disparition d’un enfant, sa photo est montrée aux témoins et diffusée dans les médias. Il se pourrait bien, cependant, que ces photos soient moins efficaces qu’on ne le pense. En effet, elles montrent généralement des enfants souriants, propres et bien coiffés. Si l’enfant a été kidnappé, il est probable que son allure sera toute différente et que son visage sera bouleversé, sale, ou marqué de coups.

Une étude récente, parue dans la revue Applied Cognitive Psychology, a testé la capacité des gens à reconnaître le visage d’un même enfant sous des apparences différentes.

«Ma question était, s’il arrivait que vous voyiez un enfant disparu avec son ravisseur et que l’enfant était sale, ou avait été abusé physiquement, le reconnaîtriez-vous d’après une photo de lui ou d’elle souriant, propre et heureux ?» explique le Dr Vicki Gier, professeur de psychologie à l’Université d’Etat du Mississipi, qui a dirigé cette étude.

Les chercheurs ont préparé des sets de photos. Pour chaque enfant, quatre photos de qualité et de cadrage similaire ont été prises : sur deux d’entre elles, l’enfant est propre et joyeux; sur les deux autres, il est abattu et négligé et a parfois été maquillé pour simuler des marques de coups.

Ces photos ont été montrées à deux reprises à plus de 150 volontaires qui devaient déterminer quels enfants apparaissaient dans les deux projections. Les combinaisons testées par les chercheurs étaient les suivantes : propre/propre, sale/sale, propre/sale, sale/propre.

Les résultats de cette étude ont démontré que la reconnaissance était meilleure lorsque la première vision de l’enfant correspondait à celle qui était testée plus tard, et cela quel que soit le délai séparant les deux projections.

Il pourrait donc s’avérer utile, lors de la recherche d’enfants disparus, de publier plus d’une photo de l’enfant, si possible exprimant des affects différents.

«Si les deux types d’apparence faciale sont montrés au public et à d’éventuels témoins, les chances de reconnaître l’enfant pourraient bien augmenter,» dit Gier.)

(Hélène Keller Bonacchi)

 

Un exemple à éviter : pas de photo récente au moment de la disparition

Photo fournie pour un ado disparu à l’âge de 16 ans !

Capture un exemple à éviter

 

 

 

 

 

______________________________________________________________________________

Une clé USB pour diffuser rapidement le signalement de votre enfant, s’il devait ne pas rentrer

La presse: FREDI ( la Fondation pour la Recherche d’Enfants Disparus, International) a pensé au problème.

Sa solution? Une simple clef USB, sur laquelle figure le signalement complet de l’enfant, photo récente comprise. «En cas de disparition, les parents se rendent au poste de police, remettent aux agents la clef USB, et on a alors tout ce qu’il faut pour lancer le plus rapidement possible les recherches. On gagne un temps précieux! Entre deux heures et un jour», indique Diane Burgy, vice-présidente du conseil de fondation de FREDI, basée à Belfaux. La devise de Diane Burgy: agir pendant qu’on est encore en possession de ses esprits et de son calme.

La fondation propose donc aux parents d’être prêts pour une diffusion très rapide du signalement de leur enfant disparu. Et les invite  à réaliser cette «petite clé qui peut sauver la vie de leurs enfants».

 

Des rencontres de ce genre ont déjà eu lieu dans les cantons de Neuchâtel et du Valais, réunissant au total une centaine de parents. Deux  week-ends, l’invitation est lancée aux Fribourgeois, dans les locaux de la fondation. Par la suite,FREDI s’adressera aux autres cantons romands.

 

Fondation FREDI, rte de la Rosière 32, à Belfaux.

www.fredi.org. 026 401 97 77

KESSAVA PACKIRY pour La Liberté, 29.01.2010