Vos enfants mineurs et l’Internet

N’oubliez jamais que la meilleure prévention reste dans le dialogue et la confiance que vous aurez su maintenir avec votre enfant. Habituez-le à vous confier ce qu’il a l’intention de faire avec l’Internet et jetez de temps à autre un coup d’œil, lorsqu’il est connecté.

Les conseils émis ci-dessous sont en grande partie valables également pour le téléphone mobile!.

Il n’est pas inutile de discuter avec lui/elle d’un contrat pour l’utilisation d’internet.

Ce serait encore mieux si vous pouviez l’accompagner dans ses surfs, au début pour le moins, afin qu’il en apprenne le bon usage. Il sera souvent tout heureux de vous montrer ce qu’il sait faire!

Plus tard, vers l’adolescence, il sera davantage tenté d’utiliser les blogs , les messageries et les téléchargements de musiques et d’images. Si vous l’avez bien accompagné/e dans ses débuts, qu’il/elle a acquis les règles de comportement prudent et respectueux, vous pourrez lui faire davantage confiance, en lui rappelant de temps à autre, les consignes.

Nous avons édité un poster qui rappelle ces règles.

  • Vos enfants mineurs ne devraient jamais avoir une connexion Internet dans leur chambre personnelle.
  • En aucun cas ils ne devraient utiliser une webcam, même en votre présence et surtout si vous n’y connaissez rien vous-mêmes
  • Vous restez responsable de votre machine : En aucun cas un enfant mineur ne devrait pouvoir accéder à Internet en votre absence. Il arrive trop souvent que des enfants, seuls jusqu’au retour de leurs parents, s’amusent à « chatter » ( converser sur un espace de discussion sur le Net), seuls ou avec des copains, parfois plus jeunes, et se trouvent confrontés à des insanités, de toute évidence pas de leur âge
  • .Et si vous laissez votre enfant accéder à l’Internet par votre ou par son ordinateur, il doit absolument connaître les consignes de sécurité avant de se lancer, et les respecter. Invitez-le à visiter les rubriques qui lui sont destinées (coin des enfants, coin des ados) sur ce site et, pourquoi pas, à signer le contrat proposé.

Vous aurez ainsi, par quelques mesures simples, appris à votre enfant qu’on ne fait pas n’importe quoi n’importe comment et avec n’importe qui avec cet outil de communication comme vous lui avez appris à traverser la route dans les lignes jaunes, après avoir vérifié le trafic automobile.

…Vous ne pourrez cependant, l’empêcher de ne pas suivre les consignes!