Avant de partager un avis de disparition et de le publier sur votre groupe/page de réseaux sociaux, merci de contrôler la véracité de l’information et de réfléchir si la publication sur votre page est vraiment utile.N’oubliez pas que votre partage va se disperser comme une pyramide inversée et va devenir incontrôlable, au risque de perpétuer un avis de disparition longtemps après le retour du/de la disparu/e.

Comme nous, vous recevez des  alertes enlèvement de particuliers (familles ou amoureux éconduits) parfois accompagnées du logo officiel des Autorités: Très vite, on apprend qu’il s’agissait  d’un hoax (Fausse information).

Avant de partager sous le coup de l’émotion, vérifiez chez hoaxbuster.com ou sur le site d’une ONG comme F.R.E.D.I, spécialisée dans la recherche de personnes disparues.

Mais attention: Il ne suffit pas de publier et de partager, il faut suivre le cas et guetter sa révocation là où vous avez relevé l’avis de disparition, publier et partager à nouveau cette révocation.Pour celà, il ne faut pas hésiter à scrawler (dérouler) la page vers le bas.

F.R.E.D.I. fait en sorte de tenir à jour son site Web et sa page FB. Une récapitulation mensuelle des dossiers fermés y figure.

Merci de tenir compte de notre demande, merci pour votre aide.