Une fillette enlevée par un homme passé par une fenêtre laissée ouverte
  
Dans l’Allier, une fillette de 5 ans a été enlevée dans la nuit de mardi à mercredi avant d’être «retrouvée dans un état de choc». Son kidnappeur s’est introduit dans sa chambre par une fenêtre laissée ouverte à cause de la canicule. Jeudi, il était toujours activement recherché.
Elle dormait profondément lorsqu’elle a été enlevée. Au beau milieu de la nuit de mardi à mercredi, un homme est entré par effraction au domicile d’une famille vivant dans un paisible quartier résidentiel à Bellerive-sur-Allier, en Auvergne. L’individu n’a pas eu besoin de forcer la porte: il est passé par une fenêtre laissée ouverte à cause des fortes chaleurs. Profitant que la maisonnée soit plongée dans un profond sommeil, il s’est introduit dans la chambre de la petite fille, située à l’étage, pour l’enlever. «Il l’a ensuite entraînée une dizaine de mètres plus loin dans un jardin privatif» a expliqué le procureur de la République de Cusset. Plusieurs voisins ont alors été réveillés par les cris et les pleurs de l’enfant. «Je me suis levée et je suis allée à ma fenêtre. J’ai crié: Où es-tu? Où es-tu? raconte une riveraine au quotidien régional La Montagne. «A ce moment-là, j’ai vu un homme. Il sortait d’une impasse en réajustant son pantalon» poursuit-elle. L’homme a alors pris la fuite. Quant à la fillette, elle a été «retrouvée en état de choc». Elle a été examinée par un médecin. Selon le procureur, qui a fait le point sur l’enquête jeudi après-midi, la petite fille a déclaré aux enquêteurs que l’homme l’avait «jetée par la fenêtre». L’enfant a d’ailleurs «un hématome à la tête».
Probable «mobile d’ordre sexuel»
Les motivations du kidnappeur restent à déterminer. Toutefois,«il y a une forte suspicion que ce soit un mobile d’ordre sexuel, mais il est probable que l’individu ne soit pas parvenu à ses fins», selon le procureur Éric Mazaud. Jeudi soir, l’homme était toujours activement recherché. Une enquête de flagrance pour enlèvement de mineur a été ouverte et confiée au SRPJ de Clermont-Ferrand. Les enquêteurs tenteront de, «déterminer s’il y a eu attouchements à caractère sexuel, agression sexuelle, tentative de viol ou viol», a indiqué le procureur, tout en soulignant qu’il fallait prendre les témoignages avec une «extrême précaution» en raison de leurs «divergences». Le parquet a également saisi l’association d’aide aux victimes Justice et Citoyenneté 03.
http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2015/07/01/01016-20150701ARTFIG00403-une-fillette-enlevee-par-un-homme-passe-par-la-fenetre-laissee-ouverte.php  
(Avec AFP), 01.07.2015