Non loin de la frontière suisse: 4 bébés morts retrouvés dans des sacs poubelles

Une cellule spéciale mise en place 

Une cellule de onze gendarmes a été mise en place pour mener l’enquête après la découverte des restes décomposés de quatre nouveau-nés, retrouvés le 21 octobre par un agriculteur à la lisière de la forêt de Galfingue (Haut-Rhin), près de Mulhouse.

Les 11 enquêteurs de Strasbourg, Mulhouse et Lutterbach misent sur les expertises ADN des restes des nouveau-nés, d’un morceau d’un seul placenta, des taches de sang maculant les vêtements et les serviettes retrouvés, pour orienter l’enquête. La cellule attend par ailleurs à la brigade de Lutterbach (03.86.52.12.12) tout témoignage qui permettrait de situer le moment où les sacs poubelle contenant les restes des nourrissons ont été abandonnés en lisière de la forêt, en bordure d’un champ de maïs longé par un chemin de terre.

« Des enfants viables »

Une information judiciaire contre X a été ouverte mardi pour homicides volontaires. Le procureur de la République de Mulhouse, qui a désigné le juge pour mener l’instruction, a déjà précisé que l’une des victimes était un garçon, les autres étant probablement de sexe féminin. « Les premières constatations font apparaître des enfants viables (..) tués violemment », a souligné le procureur. Deux d’entre eux portaient encore un lien autour du cou.

Les médecins-légistes de l’institut médico-légal de Strasbourg n’ont pu dater la mort de ces enfants, qui remonterait à des semaines, voire à des mois. Les analyses ADN devraient permettre de déterminer rapidement si les nouveau-nés font partie d’une même fratrie, s’ils avaient la même mère et/ou le même père. L’étude des ossements, dont on ne sait s’ils sont complets, devrait déterminer l’époque de la ou des grossesses et l’âge des fœtus juste nés.

Les propriétaires entendus

Les gendarmes ont entrepris de répertorier toutes les personnes propriétaires des lieux environnants ou connues pour les fréquenter, qui seront entendues, ainsi que tous les médecins de la région.

Pour l’heure, toutes les hypothèses restaient ouvertes, les enquêteurs se disant toutefois surpris par le peu de précautions prises pour faire disparaître les corps. Galfingue se trouve proche de l’autoroute Mulhouse-Belfort, non loi de la Suisse et de l’Allemagne. Le propriétaire de la parcelle cultivée, un agriculteur qui revenait là pour la première fois depuis le mois de mai, a découvert ces sacs à peine dissimulés sous les ronces le 21 octobre dernier.

L’endroit, invisible de la route départementale, sert d’ailleurs parfois de décharge et de lieu de promenade. Des habitants de Galfingue viennent y chercher aussi du petit bois. (AP)

NOUVELOBS.COM | 30.10.03 | 11:43

Le mystère de ces bébés n’a jamais été élucidé  http://www.au-troisieme-oeil.com/index.php?page=archives&typnws=skr&lieu=1

********************

Bébé vivant derrière une benne à ordures

Un nouveau-né enveloppé dans un sac en plastique fermé a été retrouvé vivant dans un conteneur à ordures (..) et transporté à l’hôpital dans un état «viable».

Un habitant qui sortait ses poubelles a entendu des bruits provenant d’un conteneur à ordures. En s’approchant, il a aperçu des mouvements dans le conteneur et y a découvert le nourrisson. L’enfant se trouvait à l’intérieur d’un sac plastique fermé, enveloppé dans une couverture. Il portait son cordon ombilical. Le voisin a aussitôt donné l’alerte.

Le petit garçon souffrait d’hypothermie au moment où il a été pris en charge mais ses jours ne seraient plus en danger.

29.03.2011  http://www.leparisien.fr/val-de-marne-94/sucy-en-brie-un-bebe-trouve-dans-une-benne-a-ordure-29-03-2011-1383184.php

*******************

Un bébé retrouvé vivant dans une benne à ordures

Mardi matin, un ouvrier de la construction a découvert un nourrisson dans une benne à ordures.  « J’ai ouvert un sac-poubelle en plastique blanc et j’ai vu le bébé « , a expliqué Carlos Michel (51 ans) à la chaîne de télévision KRIV. Le petit corps était froid.

Après avoir prévenu les secours, il a emmené l’enfant dans sa voiture pour le réchauffer le temps que l’ambulance arrive. Le bébé récupère actuellement dans un hôpital près de Houston (Texas). La police a identifié une adolescente de 16 ans comme étant la mère du nouveau-né. La jeune fille a avoué l’avoir abandonné dans la benne à ordure. Elle a également été hospitalisée.

27.02.2014, http://faitsdivers.blogs.sudinfo.be/archive/2014/02/27/un-bebe-retrouve-vivant-dans-une-benne-a-ordures-101365.html