Une quinzaine d’enfants haïtiens a disparu des hôpitaux
Séisme |
Des enfants ont disparu après le séisme qui a frappé Haïti, a indiqué l’Unicef, qui prévient que les réseaux de traite d’enfants liés au « marché de l’adoption » sont souvent actifs après des catastrophes.

« Nous avons pour l’instant des informations sur, disons, à peu près 15 enfants ayant disparu d’hôpitaux et cela avec des personnes qui ne sont pas de leur famille », a expliqué un conseiller régional de l’Unicef, Jean-Luc Legrand, lors d’un point de presse à Genève.

« La situation de la traite des enfants en Haïti existait déjà avant la catastrophe et, malheureusement, les réseaux de traite ont des liens avec le marché de l’adoption internationale », a-t-il expliqué.

« Nous avions déjà fait cette expérience lors du tsunami (en Asie en 2004, ndlr): ces réseaux s’activent immédiatement lors d’une catastrophe et utilisent la faiblesse de l’Etat, la faiblesse de la coordination des acteurs sur le terrain pour enlever des enfants et les faire sortir du pays », a-t-il ajouté, en précisant qu’il existe « un certain nombre de preuves qu’il y a des réseaux de traite d’enfants en particulier à travers Saint-Domingue », la capitale de la République dominicaine voisine.

 

ATS | 22.01.2010, http://archives.24heures.ch/haiti-quinzaine-enfants-disparu-hopitaux-2010-01-22