Portés comme une montre, ils permettraient «d’améliorer la sécurité des enfants de Pékin alors que la violence est en hausse». En Chine, selon la Croix-rouge, 200’000 enfants disparaissent chaque année.

gps_montre.jpg

Selon la presse locale, plus de 100’000 téléphones portables équipés de GPS doivent être distribués cette année dans les écoles de Pékin afin de lutter contre les violences et les enlèvements d’enfants.

La Fondation de la Croix-rouge de Pékin a distribué un premier lot de 20 000 portables avec GPS, qui peuvent être portés comme une montre, à  des enfants du primaire et du secondaire, d’après le Global Times.

Les téléphones, qui permettent la géolocalisation du détenteur, sont remis aux enfants, les parents ne devant s’acquitter que de l’abonnement, une centaine d’euros sur deux ans.

Il s’agit « d’améliorer la sécurité des enfants de Pékin alors que la violence est en hausse », a expliqué Liu Quan, responsable de ce programme cité par le quotidien de langue anglaise.

Dix-sept personnes, dont 15 enfants, ont été tuées l’an dernier entre mars et mai dans des attaques de déséquilibrés isolés ayant fait irruption dans des établissements scolaires.

Par ailleurs, les enlèvements d’enfants représentent un fléau en Chine. Selon la Croix-rouge: 200’000 enfants disparaissent chaque année. Ces kidnappings sont notamment imputables à  la politique de l’enfant unique.

Une campagne de six mois en 2009 avait permis de retrouver près de 5 900 enfants enlevés et de démanteler quelque 2 400 réseaux de trafic d’enfants.

AFP | 10.01.2011, http://journal.24heures.ch/100-000-telephones-gps-lutter-contre-enlevements-enfants-2011-01-10

Encore un coup commercial pour un gadget que seules les familles pas trop pauvres pourront se procurer… Et lorsque l’on sait que la première chose que fait un ravisseur est de dépouiller l’enfant de tout ce qu’il porte, on peut douter de l’efficacité de ces « montres »!