Sortir en sécurité

 

 

Rencontrer des copains, copines, des ami(e)s,

Se rendre à une fête, pourquoi pas ?

Avoir du plaisir,

Nouer des contacts,

Faire la fête en équipe, c’est super

 

Mais

 lis – et applique ! – ces quelques consignes, pour ta propre sécurité et celle te tes copines/amies

Il arrive que des contacts non souhaités soient fortement sollicités, imposés. Il est donc important de savoir comment se comporter, sans mettre sa vie en danger:

1. « Connais-toi toi-même »

  • Tu es la mieux placée pour savoir lorsque ton plaisir est gâché: Fais confiance à ce que tu ressens et impose des limites.
  • Maîtrise ta consommation d’alcool et surveille ton verre, afin qu’on y glisse pas la « drogue des violeurs » qui te rendra docile et sans mémoire.
  • Reste maîtresse de la situation.
  • Ne laisse pas les autres gâcher votre sortie !

2. Prudence et prévoyance

  • Ne te déplace pas seule et reste avec ton groupe
  • Impose des limites et n’accepte pas qu’un inconnu fasse des plaisanteries ou des allusions à votre sujet: Au besoin, changez d’emplacement
  • vous informer entre copines/amies lorsque vous sentez que la situation devient ambiguë ou désagréable, afin que vous puissiez vous protéger mutuellement
  • Rentrez toujours en groupe après une fête, une séance de cinéma, une visite, etc..
  • Si vous êtes adulte et suffisamment sûre de vous, mêlez-vous à un groupe de personnes si vous devez prendre le chemin du retour seule
  • Oubliez l’auto-stop
  • En aucun cas il ne faut accepter qu’une personne que vous venez de rencontrer vous raccompagne chez vous, même si vous êtes à deux!
  • Ayez toujours un téléphone portable avec vous, enclenché et où vous avez mémorisé des numéros que vous pouvez appeler en cas d’urgence (police, amis, personnes de confiance..)

3. Et en cas de situation de danger avérée ?

  • Ne tutoie pas l’agresseur
  •  Ne cède jamais à des menaces!
  • Dis-lui, haut et fort, qu’il t’importune, afin d’attirer l’attention des passants
  • N’hésite pas à crier, s’il persévère: L’agresseur prend alors souvent la fuite
  • Ose demander concrètement de l’aide à des personnes de l’entourage, n’aie surtout pas honte, attire l’attention, il en va peut être de ta survie !
  • Défends-toi énergiquement (Cela s’apprend auprès de clubs d’auto-défense). Utilisez tes dents, tes ongles ou tout objet qui te tomberait sous la main: Tu défends ta peau, ne l’oublie pas !
  • Enfin, essaie de retenir une description la plus fidèle possible de ton agresseur et porte plainte auprès de la police: Par ce geste, tu t’aideras toi-même (Reconnaissance de ton statut de victime, possibilité de réclamer réparation des dommages en cas de découverte de l’agresseur, accès à des services d’aide psychologique) et les autres, dans la mesure où un agresseur arrêté par la police et sanctionné récidivera (probablement?) moins facilement.

Adapté et traduit par FREDI de http://www.sicherewiesn.de/index.php/de/tipps-fuer-die-wiesn

Lis également « Le viol, qu’en sais-tu? »