Réponse de M. Flavio Cotti, alors Conseiller fédéral, chef du Dpt des Affaires étrangères, 1997, suite à une demande de reconnaissance

flavio_cotti

20 ans plus tard, la seule organisation qui s’occupe de la disparition de mineurs d’âge et issue d’une initiative privée, est la Fondation FREDI.

Apparemment, les études sur les aspects particuliers d’une telle action sont perdus au fond d’un tiroir et l’aspect financier facilement réglé, puisque le Département ne subventionne même pas la Fondation!  Tous les collaborateurs -et la Direction!-  apportent bénévolement leur contribution, depuis la naissance de la Fondation.

**************************************************

 

 Partenaire indispensable de la police d’aujourd’hui

J’en profite pour féliciter également les personnes qui ont collaboré à la réalisation du site internet de votre fondation, partenaire indispensable de la police d’aujourd’hui.

Avec mes cordiales salutations.

webmaster
Police cantonale vaudoise
Presse, communication & relations publiques Centre de la Blécherette II
1014 Lausanne
+41 21 644 82 26
+41 21 644 80 29

**************************************************

 

Reconnaissance de la Conseillère fédérale du DFJP

**************************************************

 

 Reconnaissance d’utilité publique

Après moult obstacles à franchir, une tonne de patience et deux tonnes de travail accompli – pour plus d’un million de CHF en heures de travail depuis le début du projet, en 1995- , ça y est, au moins dans la forme: La Fondation FREDI a reçu sa reconnaissance d’utilité publique au mois de juillet 2006. Le vœu du Conseil de Fondation est que cela encourage les sponsors potentiels à soutenir financièrement ou dans la logistique les actions de FREDI et les visiteurs du site à offrir leurs compétences ( du spécialiste à la petite main pour des actions auprès du public).

**************************************************