Prévenir, aider, lutter contre l’oubli

faire-et-avoir-contre-soi...

F.R.E.D.I., une Fondation suisse, née en 1995, reconnue d’utilité publique, dont les buts sont:

 

  • D’aider les familles à  retrouver leur(s) enfant(s) signalé(s) comme disparu(s) auprès d’un corps de police/de gendarmerie en publiant, sur  le réseau Internet, sans frais pour les familles, des avis de recherche d’enfants disparus .
  • F.R.E.D.I. intervient également pour la tranche d’âge des 18-25 ans si la personne signalée disparue est encore domiciliée chez ses parents, de même que pour des personnes disparues âgées de plus de 18 ans, mais méritant une protection particulière vu leur handicap mental.
  • d’élaborer et de diffuser des consignes de prévention lisibles sur le site et dans des brochures qui peuvent être commandées via E-Shop.
  • d’organiser des campagnes d’informations auprès des parents et auprès des élèves des écoles, sur demande (Campagne nationale Surf Safe en 2001 )
  • de plancher sur des projets visant à sécuriser les déplacements des enfants/adolescents.
    • L’alerte enlèvement pour la Suisse est née de l’initiative et de l’engagement de F.R.E.D.I.

 

  • de tout entreprendre, avec ses partenaires internationaux, pour que les enfants disparus de longue date ne soient pas réduits à un dossier oublié au fond d’un tiroir, en utilisant la technique du vieillissement de portraits pour les enfants disparus de longue date (étape réalisée par les polices et NCMEC)
  • de récolter et d’échanger des informations
  • de transmettre  celles-ci aux polices en charge du dossier et à  Interpol
  • de rappeler des « cold cases »
  • de maintenir vivante la mémoire des enfants disparus par la commémoration, chaque année, et ce, depuis 2002, de  la Journée Internationale des Enfants Disparus, le 25 mai.

 

 

La mémoire est la force d’un peuple pour se défendre

 

 

Attention:

    • F.R.E.D.I. ne fait pas de recherches « physiques » sur le terrain, ni d’enquêtes policières. La Fondation ne dispose, pour l’instant, ni des moyens financiers ni des moyens en personnel pour le faire.Elle dispose, cependant, d’adresses de détectives privés vers lesquels la Fondation peut vous diriger.

 

    • F.R.E.D.I. n’adresse pas de facture aux parents d’enfants disparus.
    • En ce qui concerne les cas de rapts parentaux, le choix de la Fondation est de ne pas publier ce genre de disparition, mais d’orienter les parents concernés vers des mesures conciliatoires.

 

********************


 

*Retrouvée grâce à la technologie

Une femme kidnappée enfant retrouvée 30 ans plus tard

Grâce à l’informatique, les enquêteurs avaient créé un portrait censé montrer à quoi Geneviève pouvait ressembler à 27 ans.
ETATS-UNIS. Elle ignorait tout de ce qui lui était arrivé lorsqu’elle était encore bébé.

Une femme a été retrouvée en Arizona, 30 ans après son enlèvement par son père, inculpé à  l’époque mais jamais inquiété.
Lors du week-end de la fête des mères en 1976, Eric Douglas Nielsen, est venu cher­cher sa fille, âgée de 21 mois et qui vivait avec sa mère. Il était censé la ramener le lendemain, mais la mère, Laura Gooder, ne les a jamais revus.

Samedi, également lors du week-end de la fête des mères, exactement 30 ans plus tard, la police a frappé à  la porte de Laura Gooder dans le Michigan, pour lui annoncer que sa fille, aujourd’hui âgée de 31 ans, avait été retrouvée. Elle avait grandi sous un autre nom, croyant depuis toujours que sa mère était décédée dans un accident de la route.

«C’est assez surréaliste», a commenté Mme Gooder, âgée de 53 ans, remariée et mère de trois garçons. «Je croise les doigts et j’attends qu’elle m’appelle», a-t-elle rajouté.

Eric Douglas Nielsen avait été arrêté dans l’Arizona, sous une autre identité et accusé de faits sans rapport avec l’enlèvement, pour lequel il était recherché depuis 1976. La femme, qui s’appelait Geneviève à l’origine, a été traumatisée par ces révélations. «Son père lui a manifestement raconté quelque chose de complètement différent. Cela lui a porté un coup terrible», commente un policier.

Trad. par FREDI de l’art. original  http://www.msnbc.msn.com/id/12789463/ns/us_news-life/

The Associated Press

updated 5/14/2006