Attention Sextorsion! Nouvelle augmentation d’extorsions via des images ou des vidéos à caractère sexuel

Le Service de coordination de la lutte contre la criminalité sur Internet (SCOCI) reçoit de nombreux signalements de citoyens subissant un chantage par le biais de vidéos ou d’images à caractère sexuel.

Comment cela se passe-t-il ?

L’auteur, se faisant passer la plupart du temps pour une femme très attrayante, prend contact avec des personnes sur Facebook ou un autre réseau social. Il tente ensuite de les amener sur une plate-forme permettant la vidéocommunication (p.ex. Skype) afin d’obtenir d’eux des actes à caractère sexuel via webcam. L’auteur enregistre tout et menace ensuite la victime de publier les images ou les vidéos sur Internet si elle ne paie pas une certaine somme d’argent.

Que faire ?

Le SCOCI recommande d’interrompre immédiatement le contact avec l’auteur et de ne céder en aucun cas au chantage. En effet, même après un premier paiement, les criminels continuent généralement d’exiger de l’argent, voire publient les vidéos ou les images en question sur Internet.

Une solution possible consiste à faire supprimer la vidéo ou la photo de la plate-forme en ligne. Sur Facebook et Youtube, par exemple, les contenus pornographiques sont interdits et peuvent être effacés relativement rapidement si la personne visée les signale.

Pour signaler une vidéo sur Youtube, il suffit de cliquer sur le bouton « Signaler » représenté par un petit drapeau situé sous le lecteur vidéo, puis sélectionner le motif du signalement ainsi que des informations complémentaires. Pour utiliser cette fonction de signalement, il faut avoir un compte et se connecter. Il est également recommandé de remplir et soumettre le formulaire de réclamation pour violation de la vie privée (https://support.google.com/youtube/contact/privacy2/).

Pour signaler un compte frauduleux sur Facebook, cliquez sur le bouton représenté par trois points de suspension du compte frauduleux en question et sélectionner « signaler/bloquer ». Pour signaler tout autre contenu abusif sur Facebook, suivez les instructions données par Facebook en cliquant sur le lien : https://www.facebook.com/help/263149623790594.

Déposez plainte auprès du poste de police de votre lieu de domicile. La poursuite pénale de ce type d’infraction relève de la compétence des autorités cantonales. Il est recommandé de réunir toutes les preuves possibles (données de contact, captures d’écran des conversations, etc.). Il convient toutefois de préciser que les chances d’appréhender les auteurs dans ce genre de cas sont malheureusement minimes.

Comment se protéger sur Internet

Le SCOCI, tout comme F.R.E.D.I., recommande aux internautes d’être prudents et de ne transmettre aucune donnée personnelle ou intime à des inconnus sur Internet. Une fois entre de mauvaises mains, de telles données peuvent apparaître n’importe où sur la Toile.

Au mois de juillet 2013, le SCOCI avait émis une alerte concernant ce type d’extorsion : Alerte « Sextortion » juillet 2013.

https://www.cybercrime.admin.ch/kobik/fr/home/warnmeldungen/2014/2014-07-17.html